Combien coûtent les frais d’un notaire en achat immobilier

Vous avez décidé de profiter des services d’un notaire pour l’achat d’une maison ? Sachez que c’est à vous de payer les frais de ce professionnel. Pour ceux qui ne le savent pas encore, ce prix s’élève à 7-8 % du prix de vente de la maison en question. Il est donc assez difficile de connaître le prix exact d’un notaire. Pour en savoir plus sur ce sujet, on vous recommande de suivre ces quelques lignes.

Qu’est-ce que les frais de notaire ?

Faire appel à un notaire est obligatoire lors d’un projet d’achat de maison. C’est cette étape qui va officialiser la transaction. Une fois que vous avez décidé de miser sur cette solution, vous devez penser aux frais de notaire. Pour ceux qui ne le savent pas encore, les frais de notaire ce sont les sommes à payer pour l’acquéreur. Et cela en plus du prix d’achat du bien.

 Les frais de notaire incluent :

  • la rémunération du notaire
  • les droits de mutation
  • les débours

Il est assez difficile de faire le calcul des frais de notaires. En effet, ce montant dépend d’un grand nombre de critères. Et parmi ces éléments, on peut citer le type du logement en question et sa localisation. L’objectif de taux de résultat moyen des tarifs réglementés des notaires est de 30 % à 32,7 %. Vous pouvez vous référer à ce taux pour calculer la rémunération raisonnable pour votre notaire.

A découvrir aussi  Régler un litige locatif en France : conseils d'un avocat

Le montant des frais de notaire pour l’achat d’une maison neuve

Comme mentionné en haut, le montant des frais de notaire dépend d’un grand nombre de critères. Plus principalement du type de bien à acheter. Sachez donc que les réglementations sont différentes pour une maison neuve et une maison ancienne. Quand on parle de logement neuf, on parle d’un logement qui n’a jamais été habité. 

Les frais de notaire de ce type de maison sont entre 2 à 3 % du prix de vente. Ce montant est amoindri par la TVA déductible sur les coûts liés à la construction. C’est ce qu’on appelle frais de notaire réduits. Cette solution va vous permettre de réaliser des économies importantes. Il est aussi important de préciser que les droits de mutation sont également moins élevés si vous avez opté pour une maison neuve. 

Le montant des frais de notaire pour l’achat d’une maison ancienne

Il est important de préciser qu’une maison ancienne est une maison qui a déjà été habitée. Contrairement aux frais de notaire pour l’achat d’un logement neuf, les frais de notaire pour une ancienne maison sont beaucoup plus importants. Le montant de ces frais est variable en fonction de la nature du bien et de sa localisation. 

Pour avoir une idée précise, sachez que ce taux varie entre 7 à 8 % du prix de vente du bien. Pour une maison de 200 000 €, le frais de notaire sont de 14 000 et 16 000 €.   Pour ce qui est des droits de mutation ou droits perçus par le fisc, ils s’élèvent à 5,80 % du prix de vente dans la majorité des départements français et à 5,09 % du prix de vente dans les départements de l’Indre, l’Isère, le Morbihan et Mayotte.

A découvrir aussi  Le recouvrement de loyers impayés : une démarche encadrée pour protéger vos droits

Faire baisser les frais de notaire

Il est tout à fait possible de faire baisser les frais de notaire. Cette solution vous offre la possibilité de réaliser une importante économie. Pour profiter de frais de notaire réduits, on vous recommande de miser sur l’achat d’une maison neuve. Vous pouvez également déclarer que le prix de vente de la maison ou de l’appartement tient compte de la valeur de biens mobiliers.

Cette solution vous permet de réduire les frais de notaire. Sachez que ces frais sont calculés sur la valeur du logement en question. Vous pouvez également demander à votre notaire de réaliser une réduction.

Comment pouvez-vous réaliser un calcul des frais de notaire ?

Autant le dire tout de suite, les frais de notaire dans le cadre d’un achat immobilier peuvent très rapidement grimper en flèche, même si la somme que vous allez devoir payer ne sera pas celle que votre notaire touchera ! Ainsi, autant dire que vous avez tout intérêt à bien prendre les devants, et à vous tourner vers une solution qui vous permet de les anticiper afin de ne pas être déçu… Pour cela, vous pouvez notamment utiliser une solution facile et pratique en vous rendant sur le site suivant, qui vous permettra d’anticiper sur tous les coûts de ce professionnel.

Pour parvenir à vos fins, il n’y a rien de plus simple ! En effet, il vous suffira de quelques minutes pour apporter des informations sur votre projet, et ainsi bénéficier d’une première estimation de vos frais de notaire. Bien évidemment, ces derniers restent tout de même indicatifs, et il est tout à fait possible que ceux que vous devrez payer dans la réalité soient plus ou moins différents. En revanche, cette première estimation devrait vous permettre d’y voir bien plus clair dans le cadre de votre futur projet immobilier !

A découvrir aussi  Défaut d'assurance décennale : comprendre les enjeux et les conséquences