Bijoux : des accessoires victimes de la contrefaçon

Disposer d’un bijou de marque est le gage d’une bonne qualité et d’une grande résistance. Cependant, il est aujourd’hui très facile de tomber dans les arnaques avec les faussaires qui rivalisent d’idées pour acquérir des clients. Comment reconnaître un bijou contrefait ? Quel est le risque si vous en disposez ?

Les différents moyens de détecter les faux bijoux

Pour vérifier l’authenticité d’un bijou, recherchez un signe particulier ou un emblème associé au créateur. Une marque peut inclure une couronne placée au-dessus d’une lettre pour signifier son origine. En outre, vérifiez la qualité du matériau en examinant sa pureté. Divers fabricants de bijoux indiquent la composition de leurs pièces, ce qui garantit généralement leur authenticité.

  • Par exemple, les articles en argent sterling porteront la marque 925, indiquant qu’ils contiennent un minimum de 92,5 % d’argent.
  • Les bijoux en or sont généralement estampillés d’une lettre majuscule suivie d’un symbole de qualité de 585 pour l’or 14 carats, et de 750 pour les bijoux 18 carats.
  • Les breloques et les bijoux bicolores peuvent porter la marque 925. Si une pièce n’a pas d’estampille numérique 925 ou 585, il s’agit certainement d’un faux.

Mais les faussaires s’améliorent et peuvent inclure ces marques sur les contrefaçons. Il est conseillé de se renseigner sur la gamme de produits de la marque avant d’acheter, car certains n’utilisent pas de fermoirs en métal et l’intérieur de leur fermoir peut être différent.

A découvrir aussi  Porter plainte pour harcèlement moral ou sexuel : comprendre et agir

Les techniques pour éviter les bijoux contrefaits

Pour éviter de se faire avoir par des bijoux contrefaits, il est essentiel de choisir la bonne bijouterie. Gardez à l’esprit qu’un prix bas peut être une alerte. Les marques populaires ont généralement leur propre site web et une bijouterie associée. Ainsi, trouver une bijouterie de marque peut vous assurer que vous obtenez un article authentique. Parfois, les bijouteries fournissent un certificat d’authenticité, comme c’est le cas pour une montre. Demandez ces documents pour vous porter garant de votre bijou. S’il s’agit d’un article d’occasion, renseignez-vous sur la raison pour laquelle le propriétaire le vend. Les produits d’occasion ne sont jamais vendus à un prix trop inférieur à leur prix d’origine.

Lorsque vous recherchez des articles en ligne, il est préférable de rechercher des vendeurs qui affichent des photos réelles. Pour plus d’assurance, il est préférable de faire ses achats sur le site officiel de la marque. Si une personne cherche à acheter auprès d’un revendeur, il est sage de lire les avis des clients. Si la majorité des avis sont négatifs, c’est un signe d’alerte. Le prix peut fluctuer d’un vendeur à l’autre, mais une variation importante doit être prise avec précaution. Néanmoins, les bijoux authentiques peuvent être obtenus à un prix réduit si l’entreprise propose une vente ou un rabais promotionnel. Il est possible d’acquérir des bijoux authentiques sans se ruiner, car il existe de nombreuses bonnes affaires.

Les sanctions prévues en cas d’achat de fausse montre

La possession et la distribution de produits contrefaits sont deux activités illégales qui ont de graves conséquences. Les contrevenants s’exposent à une sanction financière pouvant aller jusqu’à 300 000 euros et à une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à trois ans. Les entreprises propriétaires des marques subies par la contrefaçon subissent des pertes financières. En outre, les consommateurs peuvent être incités à acheter des produits de qualité inférieure, voire des produits non conformes aux règles de sécurité.

A découvrir aussi  La déclaration de radiation d'une entreprise - Personne morale (M4) : guide complet

La distribution de produits contrefaits est généralement associée à d’autres activités illicites comme la promotion trompeuse ou le non-respect des règles de facturation. Les marchandises contrefaites sont diffusées par des voies non transparentes qui n’offrent pas de garanties. Les contrefacteurs tentent de réduire les dépenses tant dans la sélection des matières premières que dans le processus de production, ils négligent les contrôles avant la vente.