La consultation d’un avocat

Ce grand professionnel est un expert qui vous informe sur vos droits et devoirs. Il a la capacité de vous donner des conseils et des consultations juridiques afin de résoudre efficacement votre affaire. Il peut également assurer la défense de vos intérêts en vous assistant dans une audience auprès du tribunal. Sachez qu’étant une profession libérale, ses prestations ne sont pas gratuites. Cependant, son aide est vraiment recommandée en cas de problèmes juridiques.

Les situations nécessitant le recours à un avocat

Il est important de savoir que le titre d’avocat n’est décerné qu’aux personnes qualifiées, c’est-à-dire à celles qui ont rempli toutes les conditions légalement requises. D’après l’article 4 de la loi du 31 décembre 1971, les avocats disposent d’un monopole sur certaines de leurs activités dans le but de protéger les clients et de leur garantir un service de qualité. Par exemple, pour l’assistance juridique ainsi que la représentation de ses clients au sein des différentes juridictions. Mais par rapport à certaines activités comme l’établissement d’actes sous seing privé ou la consultation juridique, ils partagent ce secteur avec d’autres professions, dont les notaires, les huissiers et les experts comptables. Notons que dans les limites de la disposition légale qui leur est applicable, ces professionnels peuvent octroyer des consultations juridiques liées à leur activité principale. C’est pour cette raison que l’article 54 de la loi du 31 décembre 1971 proscrit à toutes les personnes non autorisées d’offrir des consultations juridiques ou de rédiger des actes à titre habituel et rémunéré. À présent, le temps est venu de choisir votre professionnel. Sachez que vous pouvez opter entre les avocats généralistes ou ceux spécialisés dans un ou de nombreux domaines, par exemple, un avocat spécialiste des procédures de divorce.

Le déroulement d’une consultation juridique

En principe, la première entrevue avec un avocat est déterminante, car lors de cette démarche, une relation de confiance doit être établie pour que votre collaboration devienne fructueuse comme sur divorcelasuanne.ch. C’est pour cette raison qu’il faut suivre certaines pratiques efficaces :

  • Tout d’abord, vous devez parler de manière claire et honnête à votre avocat votre situation et problématique. Ne vous inquiétez pas, car ce professionnel est tenu par le secret professionnel.
  • Ensuite, afin de mieux préparer votre défense, votre avocat doit connaître le maximum d’éléments sur votre affaire. Cela lui donne la possibilité d’opter pour le bon conseil et la bonne démarche à suivre. Si possible, vous devez aussi lui apporter toutes les pièces justificatives à votre possession.
  • Et enfin, il faut informer à l’avance votre avocat si vous avez besoin d’aide juridictionnelle afin qu’il puisse vous aider pour les procédures.

Pendant cet entretien, il est aussi impératif d’aborder la question des honoraires de la prestation de votre avocat. Une telle initiative évitera les mauvaises surprises au cours de votre collaboration.

Les conseils juridiques plus abordables

Dans la pratique, les honoraires d’un avocat sont fixés librement par le professionnel. Donc, ils varient considérablement selon les cabinets concernés ainsi que des critères déterminés. Sachez que le prix du traitement d’une affaire de divorce n’est pas identique à celui d’un litige foncier. Alors, pour obtenir des conseils juridiques à moindre coût, les clients essayent de trouver d’autres alternatives plus alléchantes par exemple, les consultations juridiques avec des avocats organisés dans chaque département par le Conseil départemental de l’accès au droit ou les services des avocats en ligne.